Tout sur le Sorbitol et le Mannitol

Comment sont-ils digérés?

Les polyols (sorbitol et mannitol) sont mal digérés par de nombreuses personnes. Ces sucres sont partiellement absorbés dans le sang par diffusion passive dans l’intestin grêle. Le temps de transit d’une personne (combien de temps les aliments restent dans le tube digestif) et la taille moléculaire du sucre influenceront la quantité absorbée.

En raison de leur très petite taille, ces sucres ont la capacité d’aspirer de l’eau dans l’intestin grêle (cela peut également se produire avec du fructose et du lactose non digérés), ce qui entraîne une diarrhée aqueuse. Après cela, le sorbitol ou le mannitol non digéré atteindra finalement le gros intestin, où les microbes intestinaux commenceront à les décomposer en gaz (comme l’hydrogène) et d’autres produits de fermentation bénéfiques (comme les acides gras à chaîne courte – AGCS).

Quels sont les symptômes communs associés à une mauvaise digestion des polyols?

Même de petites doses d’alcools de sucre peuvent entraîner une diarrhée osmotique, des ballonnements et une augmentation des flatulences, en particulier chez les personnes atteintes du SCI. Il est important d’identifier votre tolérance unique, car celle-ci peut varier considérablement d’une personne à l’autre.

Puis-je tester cela moi-même?

Le test respiratoire à l’hydrogène avec votre FoodMarble AIRE est un moyen rapide et non invasif d’évaluer votre tolérance à ces alcools de sucre. Vous pouvez acheter des sachets de FODMAPs sur notre site Web (sorbitol, lactose, fructose et inuline) à consommer pendant le test. L’application FoodMarble vous emmène à travers tout le test qui dure environ trois heures.

Le sachet de sorbitol contient 10g de sucre, que vous mélangez avec de l’eau et buvez. Ensuite, vous mesurez votre niveau d’hydrogène respiratoire toutes les 15 minutes pendant les trois prochaines heures.

Il est également important d’évaluer votre niveau de symptômes pendant et surtout après la période de test. Dans de nombreux cas, une augmentation de l’hydrogène respiratoire peut survenir avant que vous ne ressentiez des symptômes. En effet, cela peut prendre un certain temps pour que les gaz s’accumulent. Dans certains cas, il se peut que vous ne voyiez pas d’augmentation de l’hydrogène respiratoire, mais que vous ressentiez une diarrhée aqueuse, en raison de la capacité osmotique des alcools de sucre.

J’ai écrit un blog détaillé décrivant le Défi du Sorbitol, qui vous donnera plus d’informations avant de commencer le Défi.

Si vous avez effectué un test respiratoire au sorbitol et que vous avez présenté des symptômes, nous vous recommandons de répéter le test (lorsque vous n’avez aucun symptôme) en utilisant une dose beaucoup plus faible, environ 3,5 g ou 5g. Vous pouvez également essayer un défi personnalisé en utilisant une portion d’aliment contenant du sorbitol ou du mannitol. Trouver votre niveau de tolérance est la clé du maintien d’une alimentation équilibrée et saine.

Consultez nos autres blogs sur les différents FODMAPs:

Tout Sur Les Fructanes

Tout Sur le Fructose

Tout sur le lactose

Image d’en-tête par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.