Micro-Entretien avec Josh Bell

X

Confidentialité & Cookies

Ce site utilise des cookies. En continuant, vous acceptez leur utilisation. En savoir plus, y compris comment contrôler les cookies.

Compris!

Annonces

JOSH BELL enseigne à l’Université Harvard et est l’auteur de No Planets Strike et Alamo Theory. Il a enseigné pour les programmes de maîtrise en beaux-arts de l’Université Columbia et de l’Université de l’Iowa et a parfois servi de liaison en poésie pour le magazine Cosmopolitan.

Le poème de Josh Bell, ” And a White Trow for Juno on Tuesday “, a été initialement présenté dans le numéro 14.1, 2002.

 Josh-Bell-1

Cliquez ici pour l’afficher au format pdf.

Votre poème, ” And a White Trow for Juno on Tuesday “, a été présenté pour la première fois chez nous dans le numéro 14.1, 2002. Pouvez-vous nous dire un peu comment votre écriture a changé depuis?

Je ne pense pas être aussi étourdi qu’avant? Mais la même intention épique, là avec Achille dans le poème de Junon, me suit toujours.

Si vous pouviez revenir au moment où le problème est sorti, quels conseils vous donneriez-vous alors?

“Cher Josh,” je dirais, “il n’est pas nécessaire d’utiliser TOUS les mots du dictionnaire.”

Quelle était l’importance de soumettre à des revues littéraires au début de votre carrière?

Être publié dans la revue Sycomore était SI important pour moi. Je n’avais pas beaucoup été publié à l’époque. C’était comme une confirmation que je faisais la bonne chose.

Qui lis-tu maintenant ?

En parlant d’intention épique, je viens de “découvrir” la traduction par Michelle Gil-Montero du long poème This Blue Novel de Valerie Mejer Caso. “La mer est l’image crachée de cette fille endormie / et rien de tel que le Texas.”Caso est patiente et sauvage à la fois et j’apprends beaucoup d’elle.

du numéro 30.1

Annonces

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.