La prolifération d’algues conduit le district du parc à fermer le lac Opeka à Des Plaines

Le district du parc Des Plaines a fermé son lac Opeka à la navigation de plaisance, à la pêche et à d’autres activités récréatives après que des travailleurs ont découvert mardi des algues bleu-vert potentiellement toxiques dans l’eau.

La fermeture signifie que toutes les opérations de la marina de Lake Park, y compris la location de pédalos et de kayaks, le Club de voile et les mises à l’eau des bateaux de pêche, sont reportées indéfiniment. Aucun appât de pêche ne sera vendu dans le club-house pendant la fermeture, et le derby de pêche Izaak Walton prévu samedi lors de la fête d’automne du district a été annulé.

Le district du parc exhorte également les gens à rester hors de l’eau et à empêcher leurs animaux de compagnie d’entrer ou de boire dans le lac de 40 acres situé au 1015 Howard Ave.

Le directeur exécutif du district de Park, Don Miletic, a déclaré que les algues du lac étaient testées mercredi et que l’Agence de protection de l’environnement de l’Illinois avait déterminé que les niveaux se situaient dans la plage où la prudence est nécessaire.

“Le plan d’action standard est de le sortir”, a déclaré Miletic mercredi. “Laissez-le faire sa chose et cela disparaîtra. Cela peut prendre de cinq à huit jours à deux semaines.”

Le district du parc supprimera les panneaux d’avertissement qui sont affichés autour du lac et publiera des mises à jour sur son site Web et ses pages de médias sociaux lorsqu’il sera sécuritaire de reprendre les activités de loisirs sur l’eau, a-t-il ajouté.

Des fleurs d’algues bleu-vert similaires ont surgi dans la région et dans tout le pays ces dernières semaines, entraînant dans certains cas des signalements de chiens tombant malades ou mourant après avoir bu ou nagé dans de l’eau contaminée.

Toute personne ou tout animal qui entre en contact avec une éventuelle prolifération d’algues doit immédiatement être rincé à l’eau propre et fraîche, selon les experts. Les symptômes de l’exposition aux algues toxiques comprennent des éruptions cutanées, de l’urticaire, de la diarrhée, des vomissements, de la toux ou une respiration sifflante.

Les proliférations d’algues sont des organismes microscopiques qui se produisent naturellement dans les lacs, les ruisseaux, les rivières et les étangs, selon l’IEPA et le Ministère de la Santé publique. La plupart ne sont pas toxiques.

  • Cet article classé dans :
  • Actualités
  • Quartier du parc Des Plaines
  • Newsletter des Plaines

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.