Déclaration sur l’élection de José Napoléon Duarte à la Présidence du Salvador

18 mai 1984

Mercredi 16 mai, la Commission Électorale Centrale du Salvador a certifié José Napoléon Duarte vainqueur de l’élection présidentielle du 6 mai dans ce pays. Par cet acte, le peuple salvadorien a clairement fait le choix de M. Duarte comme premier président élu par le peuple de ce pays dans l’histoire récente.

Les électeurs ont choisi comme Président un homme qui avait consacré sa vie à la réalisation de la démocratie et de la réforme pour sa patrie. Nous félicitons le président élu Duarte pour sa victoire et nous engageons à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour renforcer les liens de liberté et de démocratie qui nous unissent.

M. Duarte portait avec lui un mandat clair de la population d’El Salvador, dont plus de 80% ont voté le 6 mai, selon lequel la démocratie et le vote devraient déterminer leur avenir. La délégation d’observateurs bipartisane des États-Unis a noté que `Cette élection était juste et honnête, et. . . a fourni un mandat clair et indéniable à tout candidat élu.”Les observateurs électoraux d’autres pays ont fait écho à une conclusion similaire.

En protégeant les deux tours des récentes élections, les Forces armées salvadoriennes ont fait plus de 80 victimes, démontrant une fois de plus leur détermination à défendre la liberté. Ils ont agi de manière professionnelle et apolitique et nous montrent maintenant qu’ils respecteront la volonté électorale populaire. En revanche, les guérilleros ont refusé de participer à l’élection et ont intensifié les combats avant, pendant et après le vote.

Alors que les électeurs du Salvador ont dû braver l’intimidation de la guérilla, leur président nouvellement élu devra relever les défis de la création d’un cadre pacifique et sûr pour la réforme sociale et humanitaire, le développement économique et la poursuite de l’avancée démocratique.

Le peuple d’El Salvador a parlé. Nous, ainsi que d’autres nations attachées à une forme démocratique de gouvernement, devons tenir compte de leur action courageuse. Nous appuierons leur gouvernement nouvellement élu dans la poursuite et la possibilité d’une vie meilleure.

J’ai hâte de rencontrer le nouveau Président élu du Salvador le lundi 21 mai, lors de sa visite à Washington. En outre, j’ai demandé au secrétaire d’État George Shultz de diriger notre délégation à l’investiture du Président élu le 1er juin à San Salvador.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.