Après avoir donné naissance à mon premier enfant, je me suis demandé : aurais-je encore envie de faire l’amour ?

C’était l’heure du déjeuner le 13 février, et Dustin et moi étions sur le point de faire notre transfert de bébé à midi. J’avais travaillé dans un café et il avait passé la matinée au parc avec le bébé; maintenant c’était à mon tour de prendre le relais.

Le lendemain serait notre première Saint-Valentin ensemble en tant que parents, un fait auquel j’attribuais une signification croissante – et arbitraire –. Est-ce que je le rassemblerais et écrirais une lettre d’amour, ferais un gâteau, ferais une empreinte des pieds du bébé dans un cœur et me prouverais à moi-même et à quiconque me suivait sur Instagram que Dustin et moi étions toujours aussi amoureux?

Les jours de la Saint-Valentin, il y avait eu des cœurs de nettoyeur de tuyaux, des notes d’amour écrites avec des crayons de douche achetés spéciaux pour l’occasion, des cartes postales de magasins de déchets insérées dans le livre parfait (Eileen Myles, Mavis Gallant, Colette). Il y a eu l’année où il a caché chaque chocolat individuel dans une boîte dans un endroit différent autour de notre petit appartement; des mois plus tard, je cherchais une goutte de toux ou une cigarette et je riais fort quand j’en trouvais une.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.